Bourse Éric Dewailly

La bourse Éric Dewailly pour la mobilisation des connaissances en santé autochtone a été créée à l’hiver 2020. Cette bourse vise à permettre aux étudiant(e)s œuvrant en santé autochtone, que cela soit avec une perspective de santé humaine ou de santé des écosystèmes, de mobiliser, de partager et de discuter des résultats de leurs recherches avec les communautés autochtones impliquées dans leurs projets. 

 

Bonne nouvelle: deux ou trois bourses d’une valeur entre 2500$ et 5000$ chacune en 2022!

Nous couvrirons les frais pour un contrat avec un artiste visuel, un designer graphiste ou un réalisateur (ou proposition similaire) pour mettre en oeuvre des projets de mobilisation des connaissances en lien avec vos résultats de recherche via la création d’un outil de communication original et novateur, soit une bande dessinée, une infographie, une affiche, une vidéo, un story-map ou tout autre support visuel de votre choix. Nous pouvons également vous soutenir pour diffuser votre outil via le site web et la page Facebook de la chaire Littoral dans votre région d’étude et ailleurs en Arctique ou auprès des Premières Nations. S’il reste des fonds et que la situation sanitaire le permet, nous contribuerons à vos frais de déplacements pour que vous alliez présenter le fruit de ce travail aux communautés impliquées dans votre projet. 

La date limite pour appliquer est le 31 mai 2022, 21h

Vous trouverez plus d’informations et tous les formulaires ci-bas.

Les gagnantes de la bourse en 2020!

 

À gauche: Véronique Dubos, étudiante au doctorat à l’INRS

Véronique utilise sa bourse pour créer une affiche illustrée et un dépliant sur le cycle de vie et les habitats de l’omble chevalier.

 

À droite: Sara Bolduc, étudiante à la maîtrise à l’Université Laval

Sara travaille avec un réalisateur à Kuujjuaq, Nunavik pour produire une courte vidéo sur la recherche collaborative avec de jeunes Inuit.

 

Vou pouvez trouver tous les outils finaux sur la page Mobilisation

 

Les gagnantes de la bourse en 2021!

 

À gauche: Rosalie Champagne-Côté, étudiante à la maîtrise, Université Laval

À droite: Emma Scott et Audrey Filion, étudiantes en médecine et leurs collaboratrices, Université Laval

Allez voir leurs outils finaux sur la page Mobilisation

Aperçu des outils de mobilisation développés

Véronique a travaillé avec l’illustratrice Estelle Villemin pour concevoir cette affiche résumant ses résultats de recherche issus de savoirs scientifiques et traditionnels.

Véronique a également développé ce dépliant pour des écoles avec la même illustratrice.

Sara a travaillé avec Samuel Lagacé, un cinéaste de Kuujjuaq, pour produire une vidéo sur la recherche collaborative au Nunavik et comment mieux impliquer les jeunes.

Audrey et Emma ont collaboré avec une facilitatrice graphique autochtone qui a mis en images le contenu de plusieurs groupes de discussion en lien avec la santé autochtone.

Ces conférences portaient entre autre autres sur l’accès aux services et la famille.

Rosalie a travaillé avec un cinéaste et la communauté d’Essipit pour produire un documentaire mettant en valeur la réserve de biodiversité Akumunan.