projet de la chaire littoral

BriGHT

Bridging Global Change, inuit Health and the Transforming Arctic Ocean

Lumière et Océan Arctique en changement: comprendre les liens complexes entre les changements globaux et la santé des Inuits

Contexte

L’alimentation traditionnelle occupe une place primordiale dans la culture et la subsistance des Inuit. L’accessibilité, l’abondance, l’apparence visuelle et la valeur nutritive des aliments traditionnels de la mer comme des moules, des poissons et des mammifères marins sont étroitement liées à la lumière. En effet, la production photosynthétique de micro-algues, dont la biomasse constitue la principale voie d’entrée de l’énergie dans l’écosystème, est associée à des contaminants et de nombreuses molécules vitales ou bénéfiques dans le réseau alimentaire comme les oméga-3 et les caroténoïdes utilisés pour la synthèse de la vitamine A.

Toutefois, nous ne savons pas comment la qualité et la quantité de ces composés à travers toute la chaîne trophique marine seront affectées par les changements de l’englacement, de la luminosité et des propriétés physicochimiques de l’eau de mer en Arctique, et comment cette réponse modifiera les choix alimentaires des Inuit, leur santé et leur bien-être.

Objectifs

  1. Évaluer les effets synergiques de la lumière, du réchauffement de l’eau, de l’acidification et des nutriments sur l’accumulation de contaminants et la production de molécules bénéfiques des micro-algues
  2. Modéliser la propagation de ces composés dans le réseau alimentaire
  3. Quantifier ces composés dans les aliments traditionnels de la mer et le sang des Inuit en lien avec leur profil de consommation des aliments traditionnels, l’aspect visuel de ces derniers, et divers indicateurs de sécurité alimentaire, de bien-être et de santé
  4. Déployer de nouveaux outils génomiques pour suivre les changements de disponibilité des aliments traditionnels de la mer

Membres de l’équipe impliqués

Financé par
Chercheurs principaux
  • Jean-Eric Tremblay (Université Laval)
  • Mélanie Lemire
Co-chercheurs
  • Jean-Sébastien Moore
  • Philippe Archambault
  • Pierre Ayotte
  • Johann Lavaud
  • Frédéric Maps
  • Guillaume Massé
  • Louis Bernatchez
Partenaires
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email