projet de la chaire littoral

Sécurité alimentaire et récoltes marines durables à Qikiqtarjuaq

Co-developing innovative approaches with Indigenous partners to foster Coastal Resilience, Food Security and Sustainable Marine Harvests while engaging community capacity to proactively respond to marine risks

Sécurité alimentaire et récoltes marines durables à Qikiqtarjuaq

Contexte

La récolte, la consommation et le partage des espèces marines sont fondamentaux pour la santé, la sécurité alimentaire et l’identité culturelle des Inuit. Les changements des écosystèmes marins arctiques (p. ex. le déclin de la glace de mer) modifient la distribution et l’abondance des espèces d’importance culturelle, ce qui affecte la disponibilité et l’accès à ces aliments. Toutefois, les mécanismes de base qui régissent les réseaux alimentaires marins arctiques (p. ex. les interactions trophiques) ainsi que les liens entre l’état de l’écosystème, l’abondance des espèces, les récoltes et la sécurité alimentaire ne sont pas toujours bien compris. Leur dynamique complexe est également affectée par d’autres changements socio-économiques dans l’Arctique. Dans ce contexte, des collaborations entre les pêcheurs/chasseurs, les membres des communautés et les chercheurs dans divers domaines (de l’océanographie à la nutrition) sont nécessaires pour améliorer notre compréhension des impacts des changements en Arctique sur les écosystèmes marins et la sécurité alimentaire et pour co-développer des stratégies d’adaptation avec et pour la région de Qikiqtarjuaq.

Objectifs

  1. Modéliser l’écosystème marin arctique pour comprendre les effets des changements climatiques sur la biomasse et la disponibilité des espèces récoltées par les Inuit
  2. Rassembler des informations sur l’alimentation, la sécurité alimentaire et l’écologie, en incluant le savoir traditionnel inuit, afin de comprendre les changements potentiels futurs en matière de sécurité alimentaire, de nutrition et de santé des Inuit 
  3. Examiner les changements temporels et générationnels chez les Inuit, et comprendre le rôle potentiel des changements climatiques et des changements en termes d’abondance/accès aux espèces
  4. Travailler avec des partenaires Inuit à Qikiqtarjuaq pour co-construire des stratégies d’adaptation fondées sur des connaissances scientifiques, locales et traditionnelles afin de promouvoir la sécurité alimentaire et des récoltes marines durables tout en répondant de manière proactive aux risques

Membres de l’équipe impliqués

Financé par
Chercheures principales
  • Mélanie Lemire
  • Laurie Chan (Université d’Ottawa)
Co-chercheurs
  • Tiff-Annie Kenny
  • Matthew Little
  • Jean-Sébastien Moore
  • Frédéric Maps
  • Marcel Babin
  • Jean-Éric Tremblay
Partenaires
  • Nattivak Hunters’ & Trappers’ Organization
  • Hamlet of Qikiqtarjuaq, Nunavut

Massicotte P (…), Lemire M (…),Babin M. (2020). Green Edge ice camp campaigns: understanding the processes controlling the under-ice Arctic phytoplankton spring bloom. Earth System Science Data (ESSD). 12: 151-76. DOI: 10.5194/essd-12-151-2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email