projet de la chaire littoral

Systèmes alimentaires Nunavimmiut

Systèmes alimentaires traditionnels durables et résilients pour les générations futures de Nunavimmiut – promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux changements  environnementaux

Contexte

Les aliments traditionnels sont au cœur de la culture et du bien-être des Inuit et les ancrent dans leurs traditions et leur territoire. Pourtant, une transition récente du régime alimentaire des aliments traditionnels vers des aliments du marché coûteux et transformés a contribué à placer les Inuit parmi les plus touchés par l’insécurité alimentaire au Canada.

Les changements environnementaux exacerbent l’insécurité alimentaire en  limitant davantage la disponibilité et l’accès aux aliments traditionnels. Ceci à un moment où la population inuite croît trois fois plus vite que les Canadiens allochtones. Les communautés du Nunavik se demandent donc s’il y aura suffisamment d’aliments traditionnels nutritifs pour les générations futures de Nunavimmiut.

Pour répondre à cette question urgente, nous devons mieux comprendre la dynamique des systèmes socio-écologiques de l’Arctique sous l’effet des changements environnementaux, et comment ceux-ci sont liés à la sécurité alimentaire des Inuit grâce à des collaborations multidisciplinaires des sciences environnementales, socio-économiques, de l’alimentation humaine, de la sécurité alimentaire et de la santé.

Objectifs

  1. Évaluer les mécanismes environnementaux et anthropiques contrôlant la disponibilité (combien de nourriture?) et la qualité (est-elle nutritive?) des principales espèces aquatiques grâce à la modélisation des écosystèmes
  2. Relier les sous-systèmes biophysiques et humains aux composantes écologiques, économiques, sociales et culturelles de la sécurité alimentaire (la nourriture est-elle accessible?)
  3. Travailler avec des partenaires communautaires pour co-construire des scénarios d’impacts possibles des changements en cours (y aura-t-il assez de nourriture?), ainsi que des stratégies d’adaptation pour favoriser les récoltes durables d’aliments traditionnels (aquatiques et caribou), la sécurité alimentaire et la santé (comment s’adapter?)

Membres de l’équipe impliqués

Financé par
  • Sentinelle Nord
Chercheurs principaux
  • Tiff-Annie Kenny et Frédéric Maps
Co-chercheurs
  • Mélanie Lemire, Pierre Ayotte, Jean-Sébastien Moore, Steeve Côté, et Gérard Duhaime

Autres membres de l’équipe
Littoral impliqués
  • Sara Pedro, Marianne Falardeau, Carie Hoover, Chris Furgal, Matthew Little, Jean-Éric Tremblay, Phillipe Archambault, Murray Humphries, William Cheun, et Megan Bailey
Partenaires
  • Nunavik Marine Region Wildlife Board (NMRWB) et Nunavik Research Center (NRC) (collaborations mises en pause en raison de la pandémie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *